Strasbourg le 26 septembre 2019,

Aux élus de la ville de Strasbourg et de l'Eurométropole,

Madame, Monsieur,

Ce courrier pour vous informer que le 31 octobre notre site strasbourg2030.com sera clos. Y sont consignées les conclusions de travaux menés depuis 2011, portant soit sur des projets de transformation urbaine portés par la Ville soit et surtout sur l’A35 perçue de longue date comme le prochain enjeu majeur de l’aménagement de l’Eurométropole .

Ce site a été consulté depuis son ouverture en 2011 plus de 150.000 fois. Vous-même l’avez peut-être fait.

Dès 2011, nous vous faisions part de l’ampleur de la pollution provoquée par l’A35, de ses conséquences sur la santé des strasbourgeois et sur les coûts qu’engendreraient les réparations nécessaires. Nous analysions aussi les effets de cette déchirure urbaine et de l’isolement des habitants de la Montagne Verte, de Koenigshoffen et de Cronenbourg. En juillet 2015 cette première analyse était corroborée: l’autoroute qui traverse la ville la pollue et la coupe en deux.

Partant de ce constat, notre travail, à partir de 2015, a porté sur une hypothèse de substitution de l‘A35 par un nouvel aménagement reliant les quartiers Ouest au centre-ville. Elle propose la transformation, au centre de la ville, d’un secteur de 450 hectares. Y sont inclus de l’habitat et de l’activité, des équipements, un prolongement du Parc Naturel Urbain de la Montagne Verte valorisant les Remparts. Une nouvelle gare ouverte sur l’ouest de la ville constitue le pivot de cette transformation. Pour résoudre la coupure urbaine, mais aussi les problèmes de santé publique, une réduction drastique de la circulation automobile était incontournable. Pour y parvenir, adapter et étoffer le réseau de transports en commun s’imposait. Des lignes circulaires de tramway ont alors été dessinées pour desservir l’ensemble des quartiers de la ville sans passer par son centre. Au final, c’est bien d’un projet global d’aménagement qu’il s’agit. C’est aussi une proposition de réduction de l’étalement urbain dans l’Eurométropole et sa région pour plusieurs décennies.

L’adaptation du réseau des transports en commun, l’importance du défi, a conduit à nous interroger sur les moyens de renforcer leur attractivité. La gratuité de ces transports, à l’instar de nombreuses villes qui l’ont adoptée ou le projette, est un moyen que l’on ne peut écarter, comme on ne peut non plus écarter l’hypothèse d’un péage urbain, dont l’apport participerait au financement de la gratuité. Une première approche de ces moyens a été tentée. Elle est consignée sur notre site.

Ce travail s’est déroulé sur 5 années. Les élus concernés ont été informés au fur et à mesure des étapes d’élaboration de notre hypothèse. Elle a été présentée publiquement, la presse en a témoigné. Tout au long de son élaboration, ce travail a été présenté sur le site strasbourg2030.com. Il a donc été continûment porté à la connaissance des Strasbourgeois. Cette hypothèse de substitution à l’A35 a été communiquée à l’ADEUS, pour une vérification technique. Elle n’a pu être établie.

Enfin, nous avons rencontré de nombreux élus, des confrères, des étudiants en urbanisme et architecture, des militants de toutes obédiences, qui ont partagé nos analyses et discuté nos propositions. Nous en sommes heureux.

Pour autant, ce travail, réalisé à notre seule initiative, a mis publiquement en évidence ce qui se jouait sur l’A35. L’Eurométropole a confié à un bureau d’études l’élaboration d’un projet d’aménagement de l’A35. Le parti retenu, exact opposé de celui que nous avions choisi, est celui d’enserrer l’autoroute dans un fourreau de verdure. Partant d’un tel parti, résoudre les questions de santé publique et de coupure urbaine ne nous semble pas possible. C’est pourtant l’enjeu essentiel de la démarche.

Cette démarche suivra son cours. Au fur et à mesure de la publication de ses résultats, il sera temps de les discuter et de les évaluer, éventuellement à la lumière de nos propositions. Nous ouvrirons peut-être un nouveau site. Mais pour le moment, nous fermons le site actuel, sans regrets et avec le sentiment d’avoir fait œuvre utile.

Veuillez croire à nos meilleures salutations,

Micha Andreieff et Michel Messelis, urbanistes

Objet du site

illustration plan

Mai 2018, un boulevard en substitution de l'autoroute A35

illustration plancharger le pdf

2016, évolution de la ville, shéma d´ensemble

illustration plancharger le pdf

2016, transformer l´A35 en boulevard, document de synthèse

illustration plancharger le pdf

2016, transformer l´A35 en boulevard, une hypothèse de travail

illustration plancharger le pdf

2014, insertion urbaine du Parlement Européen

illustration plancharger le pdf

2011, la densité urbaine

illustration plancharger le pdf

2011, réflexion sur l´évolution de l´agglomération strasbourgeoise

illustration plancharger le pdf

2011, Strasbourg – Kehl, l´urbanisation des rives du Rhin

illustration plancharger le pdf

2009, les logements vacants

illustration plan

Blog